• Taï Chi Chuan

  •  

    9 ième principe essentiel du Taiji Quan

     

    Lier les mouvements sans intérruption .

    Dans les arts de combat de l'école exotérique , l'énergie employée est l'énergie grossière du " ciel postérieur " .Il y a donc des départs , des arrêts , des enchaînements , des interruptions . C'est au moment précis où l'ancienne force arrive à sa fin et où la nouvelle n'est pas encore née que l'on peut le plus aisément être vaincu . Comme dans le Taiji Quan , l'on utilise la pensée et non la force musculaire , tout est lié sans interruption du début à la fin . Quand une révolution est terminée , une autre commence , le mouvement circulaire se déroule à l'infini . Il est dit dans le traité originel : La longue boxe est semblable aux flots d'un long fleuve ou de la mer , qui se meuvent continuellement et sans fin . Ou encore : Faites se mouvoir l'énergie comme un fil de soie que l'on dévide d'un cocon . Toutes ces comparaisons suggèrent que tout est relié par unseul souffle .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique